Réhabilitation esthétique complète

Au fil du temps, les dents ont tendance à perdre en éclat, à s’effriter, voire se casser, notamment si l’on n’en prend pas soin et que l’on possède de mauvaises habitudes d’hygiène buccale. C’est alors que les problèmes dentaires commencent à apparaître, pouvant amener jusqu’à la réhabilitation dentaire complète.

Le Dr Laura ZEITOUN-SAAL est à votre disposition pour l’étude des cas nécessitant des connaissances pluridisciplinaires afin d’obtenir un succès fonctionnel et esthétique.

Quelles en sont les causes et en quoi consiste une réhabilitation complète ?

Le bon ou mauvais état de santé buccale et dentaire d’un patient peut dépendre de plusieurs facteurs, tels que des problèmes de gencives, des dents manquantes, des taches blanches sur l’émail dentaire, l’usure des dents…, mais aussi selon l’hérédité et le mode de vie du patient. C’est alors que la réhabilitation dentaire complète peut être intéressante pour les patients souffrant de plusieurs pathologies.

Lorsque les surfaces dentaires sont délabrées, il convient de réhabiliter l’esthétique du sourire et la fonction masticatoire à l’aide de plusieurs techniques prothétiques et chirurgicales. La réhabilitation dentaire complète vise à reconstruire l’ensemble de la dentition pour des raisons fonctionnelles et/ou esthétiques. Cette approche prend en compte l’état de santé général du patient afin de déterminer la meilleure technique à utiliser pour redonner à son sourire tout son éclat.

Quelles prestations sont utilisées pour une réhabilitation complète ?

La réhabilitation dentaire complète peut utiliser plusieurs techniques telles que les facettes dentaires, les couronnes dentaires, les implants dentaires, etc. Selon la nature du problème détecté, nos dentistes se chargent de choisir la technique dentaire la plus adaptée à vos attentes.

L’utilisation des nouvelles céramiques sans armature métallique en réhabilitation dentaire permet d’éviter l’apparition, à long terme, d’un liseré grisâtre et inesthétique au niveau de la gencive, perçu par le patient comme étant un échec thérapeutique.

L’apparition des matériaux céramiques, dont la transparence s’apparente à celle de la dent, permet une parfaite diffusion de la lumière au travers de l’ensemble céramique-dent. Cela se traduit par une intégration maximale par rapport aux tissus environnants, tout en garantissant un respect des dents antagonistes : le matériau céramique, extrêmement rigide, use moins les dents qui se trouvent en face des couronnes.

Menu