Fluorose dentaire

Les cas graves de fluorose dentaire altèrent l’apparence des dents par une décoloration ou par la présence de petites stries brunâtres. L’émail peut être rugueux, poreux et difficile à nettoyer. Dans les cas de fluorose légère, les petites taches ou lignes blanchâtres passent souvent inaperçues.

Plusieurs techniques existent pour traiter les dents touchées, selon la gravité du cas.

L’INJECTION DE RÉSINE

Après avoir appliqué un acide, on pose une résine qui, une fois absorbée, crée une illusion optique parfaite. Il faut deux ou trois séances d’une vingtaine de minutes pour obtenir un résultat optimal.

LES FACETTES DENTAIRES

Les facettes dentaires sont des revêtements très fins en céramique. Le praticien les colle sur la face externe des dents. Ainsi, ces facettes permettent d’embellir de manière durable le sourire. Il s’agit de la solution envisagée lorsqu’on ne peut pas as traiter les dents par micro-abrasion ou simple blanchiment.

En deux séances seulement !

Première séance : Le praticien effectue une préparation pelliculaire sur la face externe des dents du patient, en retirant seulement une infime couche d’émail (de 0,2 à 0,5 mm). L’intervention est indolore.
Une empreinte des dents préparées est prise et envoyée au laboratoire avec les instructions pour la teinte et la forme souhaitées.

Deuxième séance : Les facettes céramiques élaborées quelques jours après sont essayées puis collées sur l’émail des dents. Le praticien pourra jouer à ce moment encore sur la teinte en utilisant des résines de collage plus ou moins claires.

Cette technique est tout à fait fiable, grâce à l’utilisation d’adhésifs très résistants dans le temps et au matériau céramique dont la surface vitrifiée permet un maintien permanent de la teinte au cours des années.

Menu